Patisserie

Daifuku mochi

Le daifuku mochi – ou daifuku – est un dessert japonais composé d’une enveloppe à base de riz ou de farine de riz contenant une garniture, généralement une pâte de haricots rouge. Le daifuku mochi est généralement servi avec un thé vert.

C’est la première fois que j’en fais avec de la farine de riz gluant. J’avais essayé avec du riz qu’il fallait frapper et à mon avis, je n’ai pas frappé assez fort ou bien assez longtemps car la pâte que j’ai obtenu était inutilisable. J’ai donc testé une recette avec de la farine de riz gluant et ce fut un succès.

J’ai suivi cette recette.

Pour cette recette il faut de la farine de riz gluant. Comme j’habite à côté du quartier chinois de Paris, je trouve facilement cette farine. Sinon je suppose que cela doit se trouver sur l’Internet mondial. Voici une photo du paquet de farine de riz gluant :

Les quantités conviennent pour environ 15 daifukus mochis.

Les ingrédients

  • 150 gr de farine de riz riche en gluten
  • 270 ml d’eau
  • 75 gr de sucre en poudre
  • Pâte de haricots rouge, recette ici
  • De la fécule – par exemple Maïzena –

La recette

Au préalable, préparez de la pâte de haricots rouge et faites la refroidir.

Dans un saladier qui va au micro-ondes, versez la farine et le sucre, mélangez bien pour que ce soit homogène. Puis versez l’eau, mélangez bien pour qu’il n’y ait plus de grumeaux.

La cuisson va se faire au micro-ondes. Pour cela il faut faire plusieurs allers-retours dans le micro-ondes, sortir le saladier, bien mélanger, puis remettre dans le micro-ondes. A chaque fois que le saladier va au micro-ondes, il faut qu’il soit recouvert d’un film alimentaire.

Une fois que vous n’avez plus de grumeaux, mettez votre saladier au micro-ondes pendant 1 minute à puissance maximale. Sortez votre saladier et mélangez bien.

Remettez pour 1 minute votre saladier au micro-ondes. Sortez votre saladier et mélangez bien. Normalement votre mélange devrait changer d’aspect, il devrait commencer à devenir plus visqueux.

Maintenant il faut faire des allers-retours dans le micro-ondes de 30 secondes jusqu’à obtenir la bonne consistance. Comme précédemment, mettez votre saladier dans le micro-ondes pour 30 secondes. Sortez le et mélangez bien. Et recommencez autant de fois que nécessaire. N’oubliez pas de bien mélanger entre chaque passage au micro-ondes. A la fin il faut une texture encore malléable mais qui commence à donner de la résistance dans la spatule quand vous le mélangez. Il faut aussi que la pâte ait un aspect mât à la place de brillant.

Si vous le faites pour la première fois, ce n’est pas facile de savoir quelle texture il faut – j’ai galéré -. Il faut que la pâte soit assez malléable pour pouvoir la travailler, pas trop cuite sinon c’est raté et vous pouvez jeter votre pâte, pas trop molle sinon il ne sera pas possible de former le daifuku mochi.

Une fois que vous avez votre pâte comme il faut, dans une plaque de pâtisserie ou sur votre plan de travail, versez suffisamment de fécule. Versez votre pâte à daifuku mochi dessus. Laissez refroidir un peu.

Ensuite, avec un rouleau, étalez la pâte pour obtenir une épaisseur d’environ 4 mm. N’hésitez pas à bien ajouter de la fécule partout pour éviter que cela ne colle. Ajoutez aussi de la fécule sur votre rouleau à pâtisserie.

Avec un emporte pièce de 9 cm de diamètre, détaillez autant de ronds que possible, puis rassemblez le reste de la pâte, travaillez la un peu, abaissez la de nouveau et recommencez.

Une fois que vous avez vos ronds de la pâte à daifuku mochi, faites des boules d’environ 4 cm de diamètre de pâte de haricots rouge. Posez une boule de pâte de haricots rouge sur un rond de pâte de farine de riz gluant et refermez la boule. Pincez partout pour que le daifuku mochi soit bien fermé. Recommencez pour tous les autres daifuku mochi.

Bonne dégustation.

Attention, les daifukus mochis ne se conservent pas au réfrigérateur ! Il faut aussi les manger assez vite car ils ne se conservent que 2 jours.