Cuisine

Effiloché de porc

Je cherchais une nouvelle façon de préparer de la palette de porc. Je me suis tournée vers un effiloché et je ne le regrette pas, il était très bon. Cette recette est très simple, mais il faut faire une bonne sauce. Un petit gratin dauphinois vient accompagner cet effiloché. Nous nous sommes régalées.

Les ingrédients

  • Une palette de porc non salée – avec ou sans os –
  • Huile d’olive
  • Sel
  • Poivre
  • Quelques feuilles de laurier
  • Une petite branche de romarin

Pour la sauce.

  • De la sauce soja
  • De l’huile de sésame
  • Du paprika
  • Du tandoori
  • De la sauce d’huitre
  • De la sauce tonkatsu
  • Du vinaigre de pomme
  • Du ketchup

Cuisson.

  • 200°c pendant 4H00 à 5H00 pour la viande
  • 200°c pendant 1H00 pour le gratin dauphinois

La recette

Cuisson de la palette.

Il faut commencer par cuire la palette de porc, mais avant dégraissez la au maximum avec un couteau.

Faites chauffer une grande poêle avec un peu d’huile et faites revenir la palette sur tous les côtés afin qu’elle soit bien dorée de partout.

Préparez un grand plat avec deux feuilles d’aluminium ainsi qu’une feuille de papier cuisson. Disposez votre palette sur la feuille de papier cuisson, salez, poivrez et ajouter quelques feuilles de laurier et une petite branche de romarin. Fermez bien le tout avec la feuille de papier cuisson ainsi que les deux feuilles d’aluminium.

Préchauffez votre four à 200°c et enfournez pour 4H00 à 5H00.

Une fois cuite, sortez votre palette du four et effilochez la. Attention c’est chaud. Normalement, la viande se décroche toute seule de l’os.

Le gratin.

Pendant que la palette cuit, préparez le gratin dauphinois, pour ma part, j’ai juste épluché et découpé les pommes de terre que j’ai disposées dans un plat en étages successifs les uns sur les autres. De temps en temps je rajoute un étage de fromage râpé et je sale et poivre le gratin. Une fois que j’ai épuisé toutes mes pommes de terre je fais une épaisse couche de fromage râpé sur le dessus. Je mets ensuite de la crème liquide entière un peu partout.

J’enfourne le gratin avec la palette dans le four 1H00 avant la fin de cuisson de la palette, ainsi le gratin et la palette sont prêtes en même temps.

La sauce pour l’effiloché.

Il faut une sauce un peu épaisse, comme un ketchup par exemple. Généralement c’est de la sauce barbecue qui est mélangée à l’effiloché de porc. N’ayant pas de sauce barbecue, j’ai improvisé une sauce avec ce que j’avais chez moi. J’ai eu de la chance car c’était très bon.

Pour les quantités, c’était un peu pifométrique, je goutais et j’ajustais. J’ai utilisé les ingrédients qui sont sur la photo.

Je dirais que j’ai mis un bon fond de ketchup et de sauce tonkatsu. Par dessus j’ai rajouté une cuillère à café de paprika et une cuillère à café de tandoori. Environ 5 cuillères à soupe de sauce d’huitre, 4 cuillères à soupe de sauce soja, 2 cuillères à soupe d’huile de sésame et 3 cuillères à soupe de vinaigre de pomme. Attention ces quantités sont données de façon indicative. A vous de goûter et ajuster au fur et à mesure que vous faites la sauce. J’ai fait cuire le tout jusqu’à ébullition, puis quelques minutes en maintenant l’ébullition.

Une fois que vous avez une sauce, mélangez la avec l’effiloché de porc.

J’ai servi dans un cercle avec en dessous le gratin dauphinois et au dessus de l’effiloché de porc.

Bonne dégustation.