Life

Un Dimanche de Pâques

Aujourd’hui c’est Pâques, c’est le jour des chocolats. J’en ai préparé une petite quantité. Nos filles, la grande de 5 ans et la petite de 2 ans, aiment le chocolat, mais pas tant que cela en réalité. Ce qui intéresse surtout la grande, c’est le jouet au milieu des Kinder, et la petite aime le sucre sous toutes ses formes. Comme j’ai dit à la grande qu’elle avait le droit de prendre un Kinder que si le chocolat était mangé, elle a trouvé l’astuce de donner le chocolat à sa petite soeur pendant qu’elle récupère le jouet.

Le dimanche de Pâques, c’est aussi un jour en famille. Nous passons la matinée au calme chez nous, les enfants jouent gentiment au milieu du salon pendant que j’écris les articles pour mon blog, tout en finissant la recette du cake marbré. Le cake marbré nous sert de petit déjeuner. Je prépare le gigot de sept heures puis je prépare des pâtes pour le déjeuner des enfants.

La petite va faire la sieste et je fais un puzzle de 500 pièces avec la grande pour son temps calme. Ce sera ensuite l’heure de la chasse aux oeufs.

J’ai peut être prévu un peu trop d’oeufs pour cette chasse aux oeufs, je préfère toujours qu’il y ait trop que pas assez. J’ai aussi acheté des Kinder car les enfants aiment beaucoup ça, les Kinder, je ne me voyais pas faire un Pâques avec que des chocolats maisons sachant qu’elles n’en mangent pas beaucoup en réalité. Il y a au total 9 Kinder, 7 gros oeufs de 11,5 cm et 12 oeufs de 6,5 cm. Je donne les très grands oeufs de 13 cm, 15,5 cm, 21,5 cm et 35 cm à des amies ou j’en apporte au travail ou bien j’en donne à encore d’autres personnes. J’ai gardé les « petits » oeufs pour la chasse aux oeufs des enfants. Au total elles ont 28 oeufs à trouver.

Le défaut de vivre à Paris, c’est que nous n’avons pas de jardin. Cela rend plus difficile l’organisation de la chasse à l’oeuf, d’autant plus lorsque c’est confinement. L’année dernière, nous avions fait la chasse à l’oeuf dans la cour de l’immeuble, mais c’est un peu petit et nos filles ont grandi, ce serait un peu trop facile de trouver les oeufs dans les quelques pots de fleurs qui sont dans la cour de l’immeuble. Cette année, nous décidons de faire la chasse à l’oeuf dans le petit parc à côté de chez nous. Nous avons de la chance, il fait beau et les rayons du Soleil nous caressent le visage.

Pendant que les enfants jouent sur le terrain de jeux avec d’autres enfants, je prépare la chasse aux oeufs en cachant tous les oeufs dans une petite partie du parc. Je surveille que d’autres enfants ne viennent pas prendre nos oeufs, j’ai même dû repousser une dame qui en voulait un pour son fil. Nos filles arrivent, nous leur donnons à chacune un petit panier et je leur explique la limite du terrain de chasse. La grande ne se fait pas prier et commence déjà à ramasser tout ce qu’elle voit. La petite ne comprend pas bien ce qui se passe et observe sa grande soeur sans bouger. Finalement ma femme accompagne notre cadette et l’aide à trouver des oeufs. Une fois lancée, elle aussi, ramasse tout ce qu’elle trouve.

Nos filles ne sont pas tellement intéressées par le chocolat, mais le jeu semble beaucoup leur plaire. Quand je vois la satisfaction et le bonheur sur le visage de la grande à chaque fois qu’elle trouve un oeuf, je me dis que c’était une bonne idée finalement. Ces derniers jours, la petite ne semble pas en super forme, bien qu’elle soit contente de trouver des oeufs, ce n’est pas non plus l’explosion de joie.

Une fois tous les oeufs trouvés, et nous avons eu du mal à trouver les derniers oeufs car je ne me souvenais plus où je les avais mis, nous nous installons dans le parc pour manger un peu de chocolat. Les enfant se précipitent sur les Kinder, et la grande use de son astuce pour enchainer les Kinder. La petite veut manger un petit oeuf au chocolat au lait maison. Elle essaie de l’avaler sans même le casser avant. C’était un peu gros pour sa bouche. Nous cassons l’oeuf et elle le mange petit bout par petit bout. La grande en est déjà à son 4ème Kinder. Je ne l’ai jamais vu manger le chocolat Kinder aussi vite.

Nous passons un petit moment agréable en famille au Soleil dans le parc avec notre énorme boite de chocolat. Je sens que cela fait des envieuses. D’autres enfants nous regardent assez fixement.

Une fois notre dégustation chocolatée finie, les enfants retournent jouer sur le terrain de jeux.

Nous rentrons un peu avant l’heure du couvre feu, la petite a énormément progressé avec sa trottinette. Avant elle savait à peine faire un mètre dessus et cela à une vitesse très faible, maintenant, en sortant du parc elle va assez vite et fait une bonne dizaine de mètres avant d’avoir besoin de se rediriger.

Arrivées chez nous, c’est l’heure du bain pour les enfants, c’est ma femme qui s’en occupe. Je finis de préparer le repas du soir qui est le gigot de sept heures. Nous nous régalons de toute cette abondance. La journée se terminera sur un dessin animé : Les Indestructibles.

Cette journée de Pâques fut bien remplie et nos filles se couchent heureuses et le ventre plein de chocolats.