Patisserie

Babka gianduja

Si vous voulez quelque chose de terrible régressif pour votre quatre heures ou votre petit-déjeuner, je vous conseille la babka gianduja. C’est pas tellement plus compliqué à faire qu’une brioche tressée, mais c’est beaucoup plus gourmand.

Les ingrédients

Le sirop.

  • 50 gr de sucre en poudre
  • 50 gr d’eau

La recette

Faites un pâton de brioche tressée. Laissez le pâton pousser et doubler de volume.

Préparez du gianduja pour en avoir au moins 200 gr.

Concassez grossièrement les noisettes.

Avec un rouleau à pâtisserie, étalez bien votre pâton. Tartinez le gianduja dessus. Parsemez les morceaux de noisette sur la pâte.

Roulez le tout, et découpez le dans le sens de la longueur.

Torsadez les deux morceaux en faisant attention à bien mettre la partie intérieure du rouleau de pâton vers le dessus.

Laissez pousser jusqu’à que ça double de volume ou presque.

Faites cuire 25 min à 180°c dans un four préchauffé.

Préparez le sirop, versez dans une petite casserole l’eau et le sucre, portez à ébullution.

Une fois la babka cuite, sortez la du four, et badigeonnez immédiatement la babka, tant qu’elle est encore chaude, avec le sirop. Cela lui donnera un aspect brillant et très gourmand. Encore une fois j’ai oublié de le mettre, j’avais trop envie de la manger.

Laissez la babka refroidir. Démoulez la une fois refroidie seulement, sinon elle risque de s’effondrer.

Babka avant le sirop

Bonne dégustation.